Swiss International Prostate Center: Clinique privée, Genève, Suisse spécialisée dans les traitements de la prostate
TRAITEMENTS / Incontinence

Incontinence urinaire masculine: traitement opératoire

La plupart du temps, l'incontinence urinaire chez l'homme est consécutive à une opération de la prostate. Heureusement, c'est une situation rare mais qui entraîne un désagrément majeur, surtout si elle oblige le patient à utiliser régulièrement des protections.

Plusieurs interventions ont été développées pour remédier à la déficience du sphincter, notamment la possibilité de mettre en place un sphincter artificiel, constitué d'une manchette gonflable placée autour de l'urètre et actionnée par une pompe placée dans le scrotum.

Il existe une autre solution au sphincter artificiel: un ruban sous-urétral permettant d'augmenter la résistance aux pertes d'urine lors d'efforts.

La bandelette (Tom-Sling)

Depuis plusieurs années, les intervenants du SIPC testent, en collaboration avec le Professeur Jean de Leval, de Liège, le prototype d'une bandelette qu'il a développé.

Actuellement commercialisée sous le nom de Tom-Sling (www.tom-sling.be), cette bandelette présente la particularité de passer à travers le trou obturateur, comme la vaste majorité des bandelettes placées chez la femme (TOT), et d'être nouée sur elle-même, empêchant ainsi qu'elle ne se détende avec le temps. La tension est réglée pendant l'opération par des mesures de pression.

Plusieurs centaines de cas ont déjà été publiés, dont quelques dizaines opérés à la Clinique Générale-Beaulieu de Genève.

Incontinence